Comment rédiger une lettre de motivation ?

La lettre de motivation ne se résume pas uniquement à quelques mots qui accompagnent le CV. En effet, comme son nom l’indique, cette lettre sert à décrire brièvement votre motivation pour le poste. Pourquoi le recruteur devrait-il lire votre CV et pourquoi devrait-il vous faire venir à l’entretien ? Vous pouvez le convaincre à travers ces quelques lignes.

Aller droit au but

Vous n’écrivez pas un roman et n’oubliez pas que vous n’avez que quelques lignes pour convaincre. Vous avez environ 200 mots pour dire ce qu’il faut dire. La lettre de motivation ne devrait pas dépasser une moitié de page. Ne faites pas perdre son temps au recruteur, car le processus est encore long. Annoncez tout de suite comment vous avez trouvé l’offre d’emploi et pourquoi vous postulez. Si vous candidatez parce que vous avez les compétences et que l’entreprise est sérieuse, mentionnez-le. Inutile de faire de la fausse modestie si vous ne connaissez pas l’entreprise. En effet, tout se saura pendant l’entretien.

N’oubliez pas de laisser votre contact, vos coordonnées et une petite phrase de remerciement en fin de lettre.

Parler rapidement des expériences

Tout se résumerait dans votre CV, mais en seconde partie de la lettre de motivation, parlez quand même un peu de vos expériences. Si vous postulez pour devenir commercial, évoquez vos années d’expérience. Avez-vous eu l’opportunité de côtoyer une entreprise similaire ? Si oui, faites-en part sans vous attarder sur le nom du concurrent.

N’oubliez pas de parler de vos qualités humaines qui peuvent servir dans le cadre de l’exercice de vos fonctions. Vous êtes motivé, dynamique et vous n’avez pas peur des défis ? Annoncez-le en écrivant. Toutefois, inutile d’employer tous les adjectifs que vous connaissez. Deux à trois qualités suffisent amplement à décrire la personne que vous êtes.

Aborder la question du salaire ?

Inutile de parler du salaire même si l’on vous demande votre prétention salariale. Si votre CV capte l’attention du recruteur, il n’hésitera pas à vous en parler. Brader vos compétences revient quelque part à dévaloriser votre candidature.

De même, ne racontez rien sur les avantages que vous désirez avoir, car vous ne savez pas si l’employeur consent à vous les offrir. En somme, vous devez rester neutre, car la lettre de motivation n’est qu’un avant-goût. Le recruteur doit pouvoir trouver les pièces manquantes dans votre CV.

La lettre de motivation doit respirer tant votre motivation que votre assurance. Elle ne doit contenir aucun mot marquant l’hésitation (je crois, je pense, je dirai que…). 

5 raisons d’externaliser votre recrutement international
Habiter près de son travail, un critère de recrutement ?